Syndicaliste

Afficher le sommaire de la section professionnelle

Je suis syndiqué à la C.F.D.T. depuis 1971. C'était la belle époque du syndicalisme revendicatif, révolutionnaire et autogestionnaire. Depuis la direction de la confédération s'est bien assagie et préfère parfois l'entente avec le patronat à la satisfaction des revendications des salariés.

Dans la société de services qui m'emploie, il est mieux vu d'être un individualiste forcené que de penser solidarité et solutions collectives. Moi je préfère penser prioritairement au plaisir de travailler, à la qualité d'un travail bien fait, au respect dû aux salariés et à la bonne utilisation de leur savoir faire.

Même si les salaires des informaticiens sont encore meilleurs que ceux des autres employés, cela ne veut pas dire que leur situation est rose. Leur durée de travail est souvent importante et ils ne savent souvent pas résister à l'"amicale pression" des directeurs et chefs de projet pour travailler toujours plus longtemps et sans grands moyens techniques.

Il y a une quinzaine d'années je fus pendant deux ans secrétaire du comité d'entreprise, alors sans étiquette. Après quelques années sans présence syndicale, j'ai profité de l'achat d'une entreprise ayant une présence syndicale pour rempiler : un mandat (deux ans) comme membre élu minoritaire du Comité d'entreprise (national) et un autre (quatre ans) de délégué salarié du Comité d'Hygiène et de Sécurité du Travail (Lyon) ; ensuite un mandat de Représentant Syndicale auprès dudit Comité d'Entreprise ; maintenant pour permettre le renouvellement des cadres, je suis maintenant Délégué Syndical Central.

En 1999 et 2000, j'ai été chargé de négocier avec la Direction et les autres syndicats un accord d'entreprise sur l'application de la loi sur les 35 heures. Le moins qu'on puisse dire c'est que ce fut un échec devant l'intransigeance du patron. Aucun accord n'a été possible et les 35 heures ne sont appliquées que formellement dans l'entreprise avec dix jours de R.T.T. pour la majorité des salarié(e)s. Il faut dire que nous n'avons pas été aidés par l'accord scélérat de branche (dit Syntec) signé par la Fédération CFDT des services.


@ de cette page :
   http://jean-luc.dupaigne.name/fr/tra_syndicalisme.html
Date de création : 11 juin 2000.
Dernière révision : 21 décembre 2003.
Dernière révision technique : 20 septembre 2004.
©Jean-Luc Dupaigne 2000.